Passion Mexique

Le Mexique

En voyageant au Mexique vous découvrirez un pays intemporel où culture et histoire s’entremêlent dans un cadre naturel inoubliable. Le Mexique est magique, il est bercé d’une palette de lumières qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Les températures sont douces toute l’année et ses ambiances envoûtent petits et grands. Ce pays est un vrai diamant brut, une définition de la diversité.

Vous repartirez du Mexique frais, rechargés et plein d’énergie. Attention cependant de retour chez vous, vous aurez cette tendance à trouver les choses de la vie plus simples et les autres … plus tristes.

La fréquentation touristique au Mexique

Avec plus de 40 millions de touristes par an, le Mexique se classe 6ème destination mondiale. Les volumes sont énormes. Il fait d’ailleurs figure de champion de la catégorie en Amérique latine. Le modèle du tourisme à la Mexicaine est né dans les années 70 avec notamment la création de Cancun et sa fameuse “Riviera Maya”. Aujourd’hui, ce modèle est devenu obsolète et d’autant plus critiquable que les touristes sont concentrés sur de petits espaces alors même que le Mexique est un vaste pays. Vous le remarquerez au fil de vos lectures, nous insistons souvent sur la fréquentation des lieux visités. C’est parce que nous pensons que malheureusement le Mexique a cette fâcheuse tendance à canaliser l’essentiel de son tourisme sur les quelques mêmes sites. Une photo dans un magazine d’une belle plage vierge, et lorsqu’on arrive sur place tout est identique mais on ne peux pas poser sa serviette. Et oui, tout le monde a lu le même article !

Apparement, cela ne dérange pas trop les nord-américains. Bien au contraire, ils aiment les endroits à la mode. Il faut du monde et de l’ambiance. Les Européens quant à eux sont souvent un peu déçus par cette promiscuité qui n’a bien sûr pas été annoncée. Par chance pour vous, ils ne se dispersent que très peu dans le reste du pays. Faites 10 kilomètres de plus et vous serez seuls sur la plage ! Si nous aimons tant vous informer sur la fréquentation touristique des sites visités, c’est parce qu’elle est au centre de notre démarche. En effet, nous considérons qu’un site naturel ou culturel avec peu d’affluence touristique est une grande opportunité pour nos clients. D’abord parce que le patrimoine de ces endroit reste bien préservé. Ensuite parce que nous savons que vous aimez vous sentir seuls et privilégiés. Et en bonus bas les masques ! Les locaux se dévoilent tels qu’ils sont vraiment et personne ne fait du théâtre pour un pourboire en dollar ! C’est pour nous la condition obligatoire pour que s’installent ces vraies relations que nous chérissons tant. Vous ne vous ferez pas un amis mexicain de longue date en restant à Cancun ! Enfin, nous apprécions que ce soit les locaux qui détiennent l’économie touristique, pas les investisseurs de la capitale.

Politique

Nom officiel : États-Unis mexicains
Nature du régime : République fédérale présidentielle
Chef de l’État : Andrés Manuel Lopez Obrador
Fête nationale : 16 septembre (commémoration du début du soulèvement de 1810 qui a conduit à la proclamation de l’Indépendance en 1821).

Le Mexique est composé de 32 entités fédératives : 31 états et la ville-état de Mexico City qui regroupe les institutions nationales et les principaux sièges économiques du pays. Comme pour les États-Unis d’Amérique, il est délégué à chaque état une certaine indépendance institutionnelle via un gouverneur élu mais qui dépend directement du président de la république. Andrés Manuel Lopez Obrador, actuel président de gauche a été élu en mars 2015 et exercera son mandat jusqu’en juin 2021. Son parti politique Morena spécialement créé lors de sa campagne présidentielle est actuellement au pouvoir dans la majorité des institutions publiques du pays.

Économie

Le Mexique avec les États-Unis et le Canada est membre de l’ALENA. L’Accord de libre-échange nord-américain. Il donne accès à des tarifs douaniers préférentiels pour les exportations vers l’Amérique du nord. C’est ainsi que plus de 85% des exportations mexicaines se font vers les USA. Cet accès privilégié et la main d’œuvre bon marché du Mexique fut le catalyseur dans les années 1970 de la création en masse des « maquiladoras ». Aujourd’hui, ce sont des usines ultra-modernes appartenant souvent à des multinationales (américaines, européennes et asiatiques) et placées tout au long de la frontière mexicaine. Leur objectif, produire en pesos pour livrer en dollars. Ces usines font du nord du pays le véritable moteur économique et industriel du Mexique. Le sud du pays lui s’est focalisé sur l’industrie touristique et la production agricole (canne à sucre, café, tabac, fruits et légumes) et pétrolière.

Géographie

Superficie : 1 972 547 km²
Capitale : Ville de Mexico
Villes principales : Mexico (20,8 M habitants), Guadalajara (4,3 M habitants), Monterrey (3,5 M habitants). 
Langue officielle : espagnol
Langues courantes : Nahuatl (1,5 million) ; Maya (800 000) ; Mixtèque (510 000) ; Zapotèque (505 000)
Monnaie : 1 euro = 23.81 pesos mexicains (janvier 2021)

Situé en Amérique du nord, le Mexique est grand comme environ 4 fois la France. Il partage sa frontière nord avec les États-Unis, et celle du sud avec le Belize et le Guatemala. Son relief est exceptionnel. En effet, il possède ni plus ni moins que sept systèmes montagneux et volcaniques : la Sierra Madre Occidentale, Sierra Madre Orientale, Sierra Madre del Sur, Sierra Madre de Chiapas, la Sierra Californienne, la Cordière Néo-volcanique, et les Plaines Boréales qui correspondent aux hauts plateaux du centre-nord (2000m. en moyenne). Le Mexique offre 3 sommets à plus de 5000 mètres, 8 à plus de 4000 et 28 à plus de 3000. Son point culminant est le volcan Pico Orizaba dans l’état de Veracruz avec ses 5636 mètres.

Situé à la rencontre des deux Amériques, le Mexique représente une fabuleuse ressource pour les amoureux de la nature. En effet, la variété de ses paysages et ses abondantes ressources en eau lui ont permis de voir éclore de nombreuses espèces endémiques. Le Mexique fait d’ailleurs partie de la liste des 12 pays de la planète considérés comme : “méga-divers”. Vous comprendrez pourquoi quand vous passerez du déserts à la jungle, et des hautes montagnes aux plages de sable blanc.

Démographie

Population (2018) : 126 190 788 (Banque mondiale)
Taux de croissance démographique (2018) : 1,126 % (Banque mondiale)
Espérance de vie (2017) : 75 ans (Banque mondiale)
Taux d’alphabétisation (2018) : 95,38 % (Banque mondiale)
Religions : 84 % catholiques, 10 % protestants ; un syncrétisme s’opère entre croyances indiennes et catholiques.
Indice de développement humain (2018) : 0,762 – 77e rang mondial (PNUD)

La population mexicaine est assez jeune. Plus d’un tiers des habitants ont moins de 15 ans. C’est également une véritable mosaïque ethnique où se mêlent les descendants des indiens, des colons et des africains issus du commerce triangulaire. Malgré un passé historique assez violent, près de 60 cultures préhispaniques ont réussi à survivre en conservant instactes leurs langues, religions et traditions.

Culture

Le Mexique a su conserver son patrimoine culturel millénaire. Celui-ci s’est certes beaucoup métissé avec la colonisation mais est toujours bien présent et cimente encore aujourd’hui la cohésion sociale du pays. Cependant, un paradoxe relativement nouveau est en train de faire son apparition. Beaucoup de jeunes mexicains en agglomérations revendiquent d’une grande fierté leurs racines préhispaniques oubliées. D’un autre côté, les villages provinciaux encore considérés comme vraiment préhispaniques se vident de leurs jeunes générations qui renient leurs origines une fois arrivées en ville. Quoiqu’il en soit, au Mexique le patrimoine culturel préhispanique abonde toujours et partout ! Il suffira de faire quelques pas à Mexico pour vous rendre compte à quel point les cultures antiques sont toujours omniprésentes.

Si près de 70% des Mexicains habitent en zone urbaine, les 30% qu’il reste représentent tout de même 40 millions de paysans. Et ceux-ci n’ont que peu subi l’influence coloniale. D’ailleurs, beaucoup de paysans ne parlent toujours pas l’espagnol. Le maya, le zapotèque, le mixtèque et le nahuatl sont encore des langues très utilisées. Et même si par exemple les temples mayas ne sont aujourd’hui plus que des ruines, vous verrez qu’au Yucatan les mayas sont loin d’avoir disparus. Leur culture s’exprime encore tous les jours dans la rue. Et en ce qui concerne l’influence des colons, “l’ancienne” Nouvelle Espagne a laissé derrière elle de fabuleuses constructions de type coloniales. Tantôt baroque, tantôt gothique, elle a offert au Mexique ces bijoux urbain là où tout n’était que désert. Ces villes comme Guanajuato, San Miguel et Morelia qui figurent aujourd’hui parmi les plus belles du monde. Et que dire de la gastronomie mexicaine… Classée patrimoine intangible de l’unesco, c’est encore le fabuleux mélange de saveurs issues du meilleur des deux mondes qui nous est offert “sur un plateau” ! Vous le savez peut-être pour l’avocat et le maïs, mais saviez-vous également que la pomme de terre, la tomate et le chocolat nous viennent des aztèques ? Malheureusement internet montre ses limites pour vous présenter la monumentale gastronomie mexicaine. Pour ça, il faudra venir !

Histoire

L’histoire du Mexique est absolument passionnante. Pour la déchiffrer, il faudra d’abord visualiser le pays comme une mosaïque de nations et non pas comme le pays que nous connaissons aujourd’hui. En réalité les frontières actuelles ne sont qu’un tracé qui correspond à un passé proche. Notamment avec les États-Unis par la guerre opposant les descendants des Espagnols aux descendants des Anglais. Ces frontières n’ont rien à voir avec l’histoire précolombienne. Les indiens du nord par exemple ont vu en 1846 une frontière séparer leur territoire (Mexique / Nouveau Mexique, ou encore Basse Californie / Californie). D’ailleurs, le nom officiel du Mexique est « États-Unis Mexicains ». Troublant non ! Idem au sud, la moitié de l’ancien empire maya se trouve dans l’actuel Guatemala. Dans cette section, nous verrons les civilisations mexicaines les plus emblématiques dont les premiers signes datent aujourd’hui de plus de 4000 ans…